Le vaccin contre le Covid-19 se dévoile comme une obligation dans le monde. Des gens ne craignent pas à faire le tour du monde pour avoir le vaccin contre Covid-19. Aux États-Unis, chaque État a ses stratégies pour attribuer le vaccin mais d’autre la considère comme de l’injustice.

Le vaccin dans divers États selon une stratégie donnée

Le monde compte de nombreux voyages pour des raisons de santé depuis des décennies comme les cancers et autres. Depuis l’arrivée des vaccins de la pandémie du virus Covid-19, les populations partout dans le monde traversent des frontières pour le recevoir. D’après les constats, les États-Unis développe de différentes stratégies pour la distribution de ce vaccin. Dans le pays, chaque État dispose de sa stratégie de vaccination, ce qui fait une multitude de stratégies dans un seul pays.

En effet, dans le New Jersey, sans même présenter une preuve, la priorité est donnée aux fumeurs. Et puis qu’aucune preuve n’est exigée pour prouver si le patient est fumeur ou pas, les fumeurs et les non-fumeurs se mélangent dans la même catégorie pour recevoir le vaccin. Quant à Floride, elle reçoit des personnes de la ville qui viennent pour se vacciner mais certaines personnes vivant ailleurs se placent dans les rangs pour recevoir aussi le vaccin. C’est la ville qui reçoit plus de populations que les autres villes à stratégie. Et dans le Sunshine State, les vaccins sont attribués aux personnes de plus de 65 ans.

L’injustice des vaccins

Dans d’autres États excepté la Florine, la New Jersey et le Sunshine State, les vaccins n’exigent aucune catégorie de personnes ni de résidence. Toute catégorie de personne du pays y vienne pour ce fait soigner même les étrangers. La Corine en fait l’exemple. Il affirme, le chercheur postdoctoral à la division d’éthique médicale de l’Université de New York que ‘’quand quelqu’un voyage pour le vaccin, il utilise des ressources ; à la fois les doses et tous les mécanismes de distribution, qui étaient prévues pour une communauté différente’’.